Master 2 - Management Social et Territorial - MT

Objectifs de la formation

Du fait de l’élargissement du champ d’intervention des collectivités territoriales, celles-ci sont amenées à recruter des cadres de profils différents. Des étudiants de formations variées pourront au sein du master développer un savoir faire managérial, construire des stratégies de territoires et de politique publique et acquérir des aptitudes au montage de projets complexes, multi-acteurs et multi-niveaux.

Le but de la formation est de former des cadres territoriaux capables de répondre aux exigences des collectivités, d’organisations publiques ou en liaison avec celles-ci (banques, sociétés de conseils, etc).

Pratiquement, cela revient à :

  • actualiser et approfondir les connaissances des étudiants sur les enjeux de la gouvernance territoriale ;
  • acquérir des compétences directement opérationnelles sur les méthodes et outils en matière de stratégie, d’organisation, de gestion des ressources humaines, de management, de conduite du changement, de comptabilité publique, de contrôle et pilotage de gestion, de mesure, d’appréciation et d’amélioration de la performance, d’évaluation des actions publiques locales et territoriales ;
  • leur donner les moyens d’utiliser les outils et démarches de management stratégique et opérationnel adaptés aux spécificités du management territorial ;
  • leur apprendre à traduire les valeurs du service public local dans les enjeux de développement économique, de cohésion sociale et territoriale et de préservation des ressources environnementales ;
  • les inviter à faire de cette formation un lieu de partage et d’expériences.

 

Télécharger notre document : La formation en 10 questions

 

Débouchés de la formation

Le Master MT a pour objectif de préparer les étudiants à :

  • des postes d’administrateurs ou attachés territoriaux (avec titularisation par concours), de catégories A et A+ (avec obligation ou non de passer les concours).
  • des métiers au sein des collectivités publiques et territoriales ou des organisations satellites (sociétés concessionnaires, d’économie mixte, banques, sociétés de conseil, etc.) tels que managers, chargés de mission, chefs de projet, agents de développement, cadres chargés de la modernisation / restructuration / qualité / performance / révision des politiques publiques… .

 

> Découvrez la situation professionnelle de nos diplômés 2 ans après l'obtention de leur Master Manager Territorial !

> Notre M2 Manager Territorial classé en 4ème position des meilleurs masters Management Public selon Eduniversal !

 

Organisation de la formation

Les cours seront organisés les mercredis, jeudis, vendredis et samedis matin.

Le processus pédagogique fera très largement appel à des études de cas, du travail sur dossiers, de la gestion de projets.
Il s’appuiera sur des enseignants chercheurs de l’IAE Lille et du LEM, en lien avec le réseau AIRMAP et le réseau PILOTE ; des cadres dirigeants des collectivités en mobilisant la délégation régionale du CNFPT du Nord Pas-de-Calais , l'INSET de Dunkerque, l'INET de Strasbourg et les différentes associations professionnelles (SNDGCT, AATF, ADGCF, ANGCF...) ainsi que les experts et consultants.

Le premier semestre comprendra 156 heures de cours et un projet tuteuré et le second semestre comptera 160 heures de cours et un stage monitoré de quatre mois minimum à partir du mois d'avril.

Semestre 3

Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.3.1
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Organisation et management des services des collectivités locales
Volume horaire : 24
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 4
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Yvon-Paul LOLLIVIER et Sabine LEROY
Objectifs :

Monsieur LOLLIVIER : études de cas

Madame LEROY : Découvrir et/ou s’approprier les démarches et les outils de management qui favorisent l’agilité des organisations

Contenu du cours :

Madame LEROY

Séquence 1 : 
- Faire connaissance - Présentation au travers d'un talent (avec débrief ensuite et article associé),
- Travail individuel puis en sous groupe puis en groupe sur la représentation du "management" et des spécificités du management public,
- Collecte des attentes sur le sujet
 
Séquence 2 : 
- Lien avec la séquence 1 : apport de connaissances sur la notion de "prismes" 
- Pose du contexte : Management territorial (textes avec mise en commun sur un mode management visuel)
- Fil conducteur du cours construit autour de "Bien Manager" (verbatim exprimé par les étudiants) : 
    • se connaître : ses valeurs, son mode de fonctionnement, son mode de communication
    • se connaître : la gestion des émotions (explications à partir du cerveau) : comprendre le fonctionnement des émotions et son impact dans la gestion du changement et la communication interpersonnelle,
    • se connaître : assertivité (+ remise test de Gordon)
    • savoir donner le sens - distinguer sens - contenu et processus
Séquence 3 :
- "Bien Manager" :
- Accompagner le changement
- le Management intergénérationnel
- le Management situationnel (en fonction de l'autonomie du collaborateur)
- Distinction : Manager - Manager leader - Manager coach
- Séance de CoDéveloppement (1h30)  : à partir d'une problématique proposée, réflexion ensemble selon la méthode du CoDév (avec explication de la méthode). cela a permis de mettre en application et de consolider les apports de connaissances et d'expériences.

Evaluation :

Monsieur LOLLIVIER : Contrôle continu.

Madame LEROY : pas d'évaluation.

Lectures conseillées :

La bibliographie complète sera remise en séance.

L’entreprise agile - J.Barrand

La Vème discipline L’art et la manière des organisations qui apprennent – P.Senge

Liberté et Cie - Quand la liberté des salariés fait le bonheur des entreprises– I.Getz

Les employés d’abord, les clients ensuite : Comment renverser les règles du management – N.Vineet

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
  • Etude de cas
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.3.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Comparaisons européennes des systèmes d'organisation (bilangue français-anglais)
Volume horaire : 18
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 2
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS et Christian-Pierre GHILLEBAERT
Objectifs :

Prendre la mesure de la situation actuelle, des enjeux et des réformes de la gestion publique locale au niveau européen.

 

Cours didactique et illustrations  – Introduction (Séquence 1)

Mise en commun des travaux de sous-groupes (Séquences 2 et 3)

Cours didactique – conclusion (séquence 4)

Contenu du cours :

Consignes pour travail de groupe

Séquence 1 – Introduction

Tendances actuelles au niveau européen

Rappel de quelques schémas d’organisation de référence

Rappel de quelques repères sur la mesure et l’appréciation de la performance

Séquence 2 : Situation comparée pays européens

Séquence 3 : Analyse comparée villes européennes : organisation et système de mesure de la performance

Séquence 4 : Conclusion

Evaluation :

Travail en sous groupes sur la base d’une recherche personnelle : note de synthèse en français  puis exposé oral  en anglais sur base de recherche documentaire.

50% rapport écrit et 50 % présentation orale en séance sous power point

 

Lectures conseillées :

Bibliographie distribuée en séance  (voir ppt du cours) à voir plus particulièrement :

  • S. Kulhmann et G. Bouckaert (eds), Local public sector reforms in times of crisis , Palgrave Macmillan, 2016
  • N° spécial Public Performance and Management Review, Vol. 39, mars et juin 2016
  • G. Hammerschmid et al.,Public Administration Reforms in Europe, Elgar on line, 2016

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
  • TD
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.3.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Acteurs et processus de décision
Volume horaire : 4
ECTS UE : 6
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Christian-Pierre GHILLEBAERT
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.4.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Problématiques managériales spécifiques à la gestion publique locale
Volume horaire : 1,5
ECTS UE : 6
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Pierre LOUART
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.1.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : 3.1.2 Comparaison européenne de la décentralisation et des institutions territoriales
Volume horaire : 16
ECTS UE : 5
ECTS Matière : 2
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Stéphane GUÉRARD
Objectifs :

  • Maîtriser, même synthétiquement, mais prioritairement, l’état des lieux des administrations locales dans l’Union européenne ;
  • Comprendre la place et le rôle des administrations publiques locales en Europe au regard tant de l’organisation administrative, de l’action publique locale que de la population locale ;
  • Prendre la mesure et comprendre le sens des évolutions voire des mutations des administrations locales en Europe à l’heure des réformes administratives développées tous azimuts et de manière assez homogène dans leurs finalités et modalités).

Contenu du cours :

I – L’identité, produit des Etats-nation

II – L’identité nationale, ennemi des minorités ?

III – L’identité nationale, fer de lance du développement de soi et de la société civile

IV – L’identité locale, une nouvelle forme d’identité

Thème n°2 : L’autonomie locale en Europe à travers des exemples concrets tirés de 36 Etats européens …

I – Les conditions de mise en œuvre de l’autonomie locale

  1. Le découpage territorial
  2. La dimension organisationnelle (l’organisation interne des collectivités locales)
  3. La question des compétences reconnues aux collectivités locales – et donc transférées à ces dernières par l’Etat –
  4. Les moyens nécessaires aux collectivités locales pour assurer leurs compétences

II – Les garanties et les limites de mise en œuvre de l’autonomie locale

  1. Les modes de scrutin et la question du statut de l’élu local
  2. Les contrôles administratifs et financiers exercés par l’Etat sur les collectivités locales
  3. Le droit au recours constitutionnel des collectivités locales
  4. Le développement de la démocratie locale participative

Thème n°3: La démocratie locale participative en Europe  à travers des exemples concrets tirés de 36 Etats européens …

I – Des outils classiques de démocratie locale participative

  1. Les outils d’information
  2. Les outils de consultation
  3. Les outils de contrôle
  4. Les référendums locaux

II – Des interrogations communes en matière de démocratie locale

  1. Les acteurs
  2. Les contraintes

 

Evaluation :

Remise d’un document écrit par groupe de 3 étudiants, avec une présentation orale de 30 minutes, sous forme de power point (15 minutes), en dehors des heures de cours, et assortie de questions-réponses (15 minutes).

L’objet de ce travail portera sur un point d’actualité ou une réforme d’une administration locale européenne.

Lectures conseillées :

NB : il existe peu de sources actualisées et opérant une comparaison élargie

Astrauskas (A.) et Guérard (S.) (sous la direction de), Local Autonomy in the 21st Century. Between Tradition and Modernisation. L’autonomie locale au XXIe siècle. Entre tradition et modernisation, LGDJ Lextenso éditions, Institut universitaire Varenne, Collection « Kultura », juin 2016.

Baldersheim (H.) et Rose (L. E.) (eds), Territorial choice of boundaries and borders, Palgave Macmillan, 2010.

Baldersheim (H.) et Wollmann (H.) (eds), The comparative study of local government and politics: Overviews ans synthesis, Barbara Budrich Publishers, 2006.

Cherrier (E.) et Guérard (S.) (sous la direction de), La régionalisation en Europe, Bruylant, Collection « Rencontres européennes », 2014.

Dahl (R. A.) and Tufte (E. R.), Size and Democracy, Standford University Press, 1973.

Delcamp (A.) et Loughlin (J.) (sous la direction de), La décentralisation dans les Etats de l’Union européenne, La Documentation française, 2002.

Denters (B.) et Rose (L. E.) (eds), Comparing local governance. Trends and developments, Palgave Macmillan, 2005. 

Grindle (M.), Going Local : decentralization and the promise of good governance, Harvard éditions, 2006.

Groupe de la Banque Mondiale, Decentralisation and Subnational Regional Economics, disponible sur : http://www1.worldbank.org/publicsector/decentralization/admin.htm

Hoorens (D.), Les collectivités territoriales dans l’Union européenne - Organisation, compétences et finances, Dexia Editions, 2008.

Kada (N.), Les collectivités territoriales dans l’Union européenne. Vers une Europe décentralisée ?, PUG, 2010.

Mankou (B. A.), Migrations, décentralisation et coopération décentralisée. Enjeux et perspectives, L’Harmattan, 2017.

Marks (G.) et Hooghe (E.) (ed.), Multi-Level Governance, Oxford University Press, 2004.

Norton (A.), International handbook of local and regional government, Edward Elgar, 1994.

Schreiber (P.), La gestion locale et régionale en Europe et dans le Monde. Essais de comparaisons, L’Harmattan, 2016.

Thoenig (J.-C.), Les aides financières de l’Etat aux collectivités locales en France et à l’étranger, D. Ashford et Litec, 1981.

Vandelli (L.) et Guérard (S.), The impact of the economic crisis on local governments in Europe. L’impact de la crise économique sur les collectivités locales en Europe, LGDJ Lextenso éditions, Institut universitaire Varenne, Collection « Kultura », avril 2017.

Pré-requis

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.1.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : 3.1.3 Politiques communautaires appliquées aux collectivités locales
Volume horaire : 25
ECTS UE : 5
ECTS Matière : 3
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Cosima DUBRAY
Objectifs :

- Comprendre les fondamentaux de la politique  régionale communautaire et son implication en FRANCE et en REGION

- Connaître les  Programmes Opérationnels, le Contrat de Projet et les acteurs de la mise en œuvre

- Comprendre les nouveaux enjeux et responsabilités des collectivités locales dans le cadre d'une gouvernance EUROPE/CONTRAT DE PROJET

- Connaître les bases de la politique de cohésion 2014-2020, son articulation avec la Stratégie UE 2020 et son impact sur les collectivités locales (décentralisation et gestion par les Régions, programmes de cohésion économique, sociale et territoriale).

Cours mutualisés se tenant à Lille2

Contenu du cours :

1) La politique régionale européenne (les fondamentaux)

2) Les fonds européens en France (objectifs, enveloppes, cadre stratégique)

3) La déclinaison en Nord Pas de Calais (Programmes Opérationnels, Contrat de Projet Etat/Région, gouvernance)

4) Les nouveaux enjeux et responsabilités pour les collectivités locales (transferts de compétences avec l’Autorité de Gestion portée par les Régions, nouveaux modes de faire, professionnalisation des agents et missions nouvelles de contrôle/qualité/gestion)

5) La mise en œuvre opérationnelle basée sur des indicateurs de performance et sur les résultats

 

Evaluation :

Examen écrit : 2 heures  (question de cours, note de synthèse)

Lectures conseillées :

Rédactrice de fiches Europe pour les collectivités territoriales dans la revue www.territorial.fr

 

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : UE 3.1.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Politiques communautaires appliquées aux collectivités locales
Volume horaire : 25
ECTS UE : 5
ECTS Matière : 3
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Cosima DUBRAY
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.1.1
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : 3.1.1 Sens et défis du management territorial
Volume horaire : 4
ECTS UE : 5
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS
Objectifs :

Remettre en perspective les évolutions et enjeux de l’univers territorial

Repenser les défis à relever par les managers territoriaux

Contenu du cours :

Rappel du cadre conceptuel du mangement public en France

Rappel des enjeux en termes de pilotage des organisations publiques

Le management public territorial, sens et défis

Le rôle du manager territorial

Evaluation :

Aucune.

Lectures conseillées :

Bibliographie distribuée en séance à voir plus particulièrement :

  • Huron D.et Spindler J. (2000), Le management public local, LGDJ.
  • Bartoli A. (2005), Le management dans les organisations publiques, Dunod.
  • Santo M.V. et Verrier P.E. (2007),  Le management public, Presses Universitaires de France, Collection Que Sais-je ?
  • B Mazouz, dir. (2008), Le métier de gestionnaire public à l’aube de la gestion par les résultats : nouveaux rôles, nouvelles fonctions, nouveaux profils, PUQ
  • Emery Y. (2010). “Les cadres dirigeants dans l’après nouvelle gestion publique”, Serval, Université de Lausanne, 22 p.
  • J. Dupuis (2015), Le cadre dirigeant public entre logiques de gestion et managériale. Le cas des cadres dirigeants territoriaux au cœur du Nouveau Management Territorial, Revue Française de Gestion, vol. 41, n°251, pp 149-164.

 

 

 

 

 

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.2.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : 3.2.2 Audit des collectivités locales
Volume horaire : 20
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 2
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Evelyne GUÉRIN
Objectifs :

-   Comprendre le Contrôle interne, sa mise en œuvre et ses enjeu-   Comprendre les principes fondamentaux

-   Comprendre les objectifs et le positionnement de l’audit

-   S’approprier les différentes étapes d’une mission d’audit

-   Connaître les outils de l’auditeur

Contenu du cours :

Le contrôle interne et l’audit publics selon l’Europe

Le contrôle interne et sa mise en œuvre

L’audit interne

Evaluation :

Examen de 2 heures. Cas pratique sur la base des éléments travaillés en cours

 

Lectures conseillées :

La pratique du contrôle interne : COSO Report, Editions d’Organisation

Théorie et pratique de l’audit interne, J. Renard

Welcome to the world of PIFC, European Commission

Contrôle interne et audit public: Pour une nouvelle gestion publique; Le PFIC

Audit interne des Collectivités territoriales, Elodie Portelli

Pré-requis

Bonne connaissance dans les domaines de la gestion des collectivités (RH, comptabilité, management, environnement territorial…)

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : MMT - UE 3.2.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Audit financier des collectivités locales
Volume horaire : 8
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 2
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Evelyne GUÉRIN
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.2.1
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : 3.2.1 Stratégie financière des collectivités locales et comparaison européenne de la gestion comptable et budgétaire
Volume horaire : 20
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 4
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Corinne BERGERET
Objectifs :

Cerner les enjeux et le contexte de l’analyse financière

Evaluer la situation financière des collectivités territoriales

Développer une méthodologie d’analyse financière

Contenu du cours :

- maitriser les bases et méthodes d’analyse financière

- Construire une analyse budgétaire

- Construire une simulation prospective

- Identifier les problèmatiques endettement, niveau pression fiscale, programme d’investissement

- Exploiter les résultats d’une démarches prospective pour en faire une aide à la gestion

Evaluation :

étude de cas

Lectures conseillées :

A. Guengant – optimiser les finances publiques locales

     M. Klopfer –gestion financière des collectivités territoriales

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
  • Etude de cas
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.1.1
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Conception des politiques publiques
Volume horaire : 4
ECTS UE : 4
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS
Objectifs :

Appréhender les démarches d'élaboration et les problématiques de conception des politiques publiques locales et territoriales.

Contenu du cours :

Séquence 1 - Le passage de la dimension politique à la dimension stratégique du projet.

Séquence 2 -  La démarche stratégique, support de l’élaboration du projet.

 

COMMENTAIRES :

 

Les éléments présentés dans ce cours constituent l’introduction conceptuelle et méthodologique aux déclinaisons sectorielles qui sont susceptibles d’êtres présentées dans d’autres cours du master.

 - UE 9- Conception et mise en œuvre de politiques de développement durable

 - UE 9- Conception et mise en œuvre de politiques de développement des solidarités

        - UE 9- Conception et mise en œuvre des politiques d’accès aux savoirs (éducation, culture et sport)

        - UE 8- Réseaux et partenariats public-privé (développement économique)

Evaluation :

Dossier de politique publique avec 2 questions se rapportant à l’approche « conception » (les autres questions se rapportant à l’évaluation des politiques publiques UE 4.2.

à Mise en commun en une seule fois à l’occasion de l’UE 4.2.3

Lectures conseillées :

  • J. CARLES, Management stratégique et renouveau du projet politique - Editions Territorial - Collection Essai - 1998
  • G. MASSADIER, Politiques et action publiques, Armand Colin, 2003
  • G. PINSON, Gouverner la ville par projet, Presses de Sciences Po, 2009
  • J. DUPUIS, Politiques publiques locales, Fascicule 1800, Jurisclasseur Collectivités Territoriales, Lexis Nexis, 2010

Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.1.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Pratique de concertation
Volume horaire : 8
ECTS UE : 5
ECTS Matière : 1
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Antoine CARTON
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S3
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 3.5
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Cours de méthodologie de gestion de projet
Volume horaire : 20
ECTS UE : 7
ECTS Matière : 7
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Malick TOURÉ
Objectifs :

Etre capable de définir un projet de territoire en fonction des besoin d'une collectivité.

Savoir organiser le projet dans l'espace et dans le temps en tenant compte des objectifs politiques, territoriaux et organisationnels.

Contenu du cours :

Les principes de gestion de projet : définition, phases d'un projet de développement territorial.

Les livrables (note d'opportunité, cahier des charges fonctionnelles, CDCO et pilotage).

Initiation aux techniques d'ordonnacement des commandes entre les acteurs d'un territoire.

Rôles et responsabilités d'un chef de projet en qualité de manager territorial.

Constituer des équipes de projet efficaces en support aux acteurs territoriaux.

Objectifs : être capable de contrôler les délais et les coûts du projet de territoire, savoir clôturer et évaluer un projet commandité, savoir animer et motiver une équipe projet d'acteur en management territorial.

Contenu du cours :

Capitalisation quant à l'expérience vécue dans le adre du projet du commandité par les élus.

Initiation aux techniques de pilotage de projet de territoire.

Les techniques d'animation et de suivi de groupes territoriaux.

Eléments de connaissance du management multi-projets dans un contexte de territoire.

La gestion du risque sur les projets et capitalisation des connaissances sur une commande.

 

GESTION DE PROJET : 6h

Objectif : connaître les grandes étapes et les principes de la gestion de et par projets

Savoir rédiger les livrables : note d'opportunité, cahier des charges...

Contenu du cours :

Les principes de gestion de et par projets : définition, phase d'un projet de territoire ; rôle et responsabilités d'un manager territorial ; consttiuer des équipes de projets efficacs dans un territoires.

Evaluation :

Evaluation au travers du projet territorial tutoré.

Lectures conseillées :

Garel G., Le management de projet, éd. La Découverte, 2007

Fernez-Walch s., Management de nouveaux projets, panorama des outils et des pratiques, éd. AFNOR, 2008, nouvelle édition

Dossier d'expert Conduite et évaluation d'un projet de territoire, édition La lettre du cadre territorial, 2003

GOUX-BAUDIMENT Fabienne, Donner du futur aux territoires, Edition du Certu, 2000

SERIEYX Hervé, Mettez du réseau dans vos pyramides, Editions Village mondial, 2006

BOUTINET Jean-Pierre, Anthropologie du projet, PUF coll. Psychologie d'aujourd'hui, 1996

Public
  • FI
  • FC

Organisation

Semestre 4

Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.1.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Marketing territorial
Volume horaire : 12
ECTS UE : 5
ECTS Matière : 3
Responsable du cours : Pierre BILLOIR
Intervenants : Pierre BILLOIR et Aude GÉRARD
Objectifs :

  • Appréhender les enjeux de l'attractivité territoriale.
  • Appréhender les fondamentaux du marketing et leur transposition à la démarche territoriale.
  • Décliner la méthode proposée sur des cas thématiques locaux.
  • Organisation :

4 cours de 3 heures avec apports didactiques et méthodologiques, analyse d’étude de cas de marketing territorial sur des thèmes opérationnel (prospection d’entreprises, de populations spécifiques avec des dynamiques  touristiques ou de peuplement)

Contenu du cours :

Résumé du cours :  

Il s’agira ici de rendre concret et opérationnel les méthodologies de marketing territorial et d’appréhender les initiatives des collectivités territoriales en matière d’attractivité du territoire. Différentes échelles de coopération seront évoquées au travers notamment de plusieurs études de cas (territoire rural, urbain, métropole,…).

1/ Objectifs, Définitions, Champs d’actions et enjeux du marketing territorial (Pierre BILLOIR – 3 heures)

  • Les fondamentaux du marketing et leur transposition à la démarche territoriale.
  • La méthodologie de structuration d’une démarche du marketing territoriale.
  • Etudes de cas : « Only Lyon » et sa démarche d’accueil de sièges sociaux étrangers, Invest in Reims.
  • Présentation et mise en place du travail de groupes en vue de l’évaluation.

2/ Les principaux leviers d’intervention des collectivités locales en matière d’attractivité territoriale (Pierre BILLOIR - 3 heures)

  • Analyse de plusieurs stratégies territoriales de marketing territorial en région nord pas de calais. (Région, Communautés d’agglomération, Métropole Européenne,...).
  • Action en matière d’aménagement et d’appui aux filières et aux secteurs émergents.
  • Cas pratique : complémentarité des interventions des plusieurs collectivités territoriales (Nord France Invest et actions sur le valenciennois).
  • Travaux de groupe sur plusieurs cas territoriaux et préparation du temps d’évaluation.

3/ Le Marketing Territorial et le développement à l’international (Aude Gérard – 3 heures) – Cours dans les locaux de l’Espace International (Lille)

  • La promotion et le développement à l’international : contexte, enjeux, intervention des collectivités territoriales.
  • Présentation de l’outil « Project Center » (outil régional de promotion à l’international) et identification du réseau des acteurs de la promotion à l’international en Région Hauts de France.
  •  Présentation de plusieurs initiatives et démarches de promotion à l’international (stratégies, objectifs, outils, publics cibles,…).

4/ Application de la méthodologie à plusieurs cas territoriaux (3 heures – Pierre BILLOIR)

  • Le choix des publics cibles et l’élaboration de destinations territoriales (notamment étude de cas « L’Auvergne, ça change une vie » - démarche de communication et d’accueil de populations nouvelles).
  • Evaluation : présentation par groupe des réflexions et des propositions de structuration d’une démarche de marketing territorial à partir de l’analyse d’une démarche portée par un territoire.

Evaluation :

En lien avec l’évaluation du cours Réseaux et Partenariats Publics-Privées (RPPP), il s’agira

ici d’analyser et de formuler des propositions de structuration et/ou d’évolutions d’une

démarche de marketing territoriale. Les étudiants présenteront les travaux lors du dernier

cours et pourront s’appuyer sur le territoire retenu pour l’évaluation du cours (RPPP).

Lectures conseillées :

  • «Réussir son marketing territorial ». Vincent GOLLAIN. Édition du CEDEIF 2009.Téléchargeable gratuitement. www.cdeif.org
  • Le Marketing territorial. Principes et méthodes. Fabrice HATEM. 292P; Éditions EMS 11 2007.ISBN. 
  • Mercator Théories et nouvelles pratiques du marketing. Lendrevie - Levy – Lindon 292p; Editions DUNOD.

Portail internet :

http://www.marketing-territorial.org/page-233793.html

http://www.nordfranceinvest.fr

http://www.onlylyon.org/accueil-42-1.html

Pré-requis

Aucun.

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.3.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Coopération inter collectivités et gouvernance territoriale
Volume horaire : 14
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 1
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS
Objectifs :

Appréhender les différentes facettes de la territorialisation de l’action publique et de la gouvernance territoriale qui en découle.

Organisation :

  • Cours didactique + illustrations
  • Cas pratiques.
  • Travaux problématisés et illustrés : exposés

Contenu du cours :

Thèmes abordés :

Séquence 1 : Enjeux de la territorialisation de l’action publique

Séquence 2 : Regards sur les dynamiques territoriales

Séquence 3 : L’attractivité et la compétitivité comme politique territoriale explicite

Séquence 4 : La cohésion sociale comme politique territoriale explicite

Séquence 5 : La lutte contre le changement climatique comme politique territoriale explicite

Séquence 6 : La cohésion territoriale comme politique territoriale explicite

Séquence 7 : Cas pratiques

Séquence 8 : Des projets de territoires et de politique publique aux impacts territoriaux

Séquence 9 : Mise en commun des travaux de sous-groupes

Séquence 10 : La mesure et l’appréciation du bien-être de l’action publique

 

Evaluation :

Les notions et démarches sont susceptibles d’être utilisées dans le cadre des cours (et des épreuves afférentes) de Philippe VAESKEN « Diagnostic et pilotage de projets territoriaux », de Malik TOURE  « projet tutoré dans ou pour une organisation territoriale » et de Jérôme DUPUIS « conception des politiques publiques ; évaluation des politiques publiques »

Un travail personnel sous forme d’un devoir de réflexion problématisée susceptible d’être conduit en petits groupes sera proposé. Il donnera lieu à présentation orale en plénière.

50% rapport écrit et 50 % présentation orale en séance sous power point

Lectures conseillées :

Bibliographie distribuée en séance à voir plus particulièrement :

  • J. CARLES, Gouvernance des territoires et charte managériale, Territorial Editions, 2007
  • P. DUBOIS, Les politiques publiques territoriales, PUR, 2009
  • J. DUPUIS Une approche de  la gouvernance et de la  régulation  interterritoriales des politiques et projets communautaires à travers l’analyse comparée des contrats de territoire dans deux communautés urbaines, Gestion et Management Public, vol.4, n°1, 2015, pp 5-28.
  • A. FAURE, A.C. DOUILLET (dir.), L’action publique et la question territoriale, Presses Universitaires de Grenoble, 2005
  • T. FRINAULT, Du guide des aides aux contrats de territoires, un triple repositionnement départemental, Politiques et Management Public, 06/2013, Vol 30, n° 2, pp 199-219
  • IGPDE Recherche, Gouverner les territoires, antagonismes et partenariats entre acteurs publics, 2011
  • C.L. JANIN, E. GRASSET, D. LAPOSTOLLE et E. TURQUIN, L’ingénierie, signe d’intelligence territoriale ?, Economica Antrhropos, 2011
  • G. PINSON, Gouverner la ville par projet, Presses de Sciences Po, 2009
  • V. SIMOULIN et al., La gouvernance territoriale, pratiques, discours et théories - LGDJ Collection Droit et société – 2007

 

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
  • TP
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.3.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Réseaux et partenariats publics/privés
Volume horaire : 10
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 2
Responsable du cours : BILLOIR Pierre
Intervenants : BILLOIR Pierre
Objectifs :

  • Appréhender et identifier les principaux acteurs du développement territorial et leur périmètre d’intervention, analyser les stratégies de développement des territoires
  • Maîtriser les enjeux du développement économique local du point de vue des partenariats impliquant des réseaux d’acteurs publics et privés
  • Identifier les principaux champs d’intervention des collectivités locales en matière de développement territorial avec un regard particulier sur le champ économique
  • Définir le rôle de collectivités locales en matière de développement territorial et dans la mobilisation et l’animation des réseaux d’acteurs locaux

Contenu du cours :

Ce cours s’appuiera principalement sur les stratégies, les acteurs et les actions portées à l’échelle des territoires dans le champ du développement économique territorial.

 

1/ Objectifs, Définitions, Champs d’actions et enjeux du développement économique local (2 heures)

  • Les bases de l’économie territoriale : définition et enjeux
  • Les principaux acteurs du développement territorial : identification, qualification et périmètre d’intervention
  • La place et le rôle des collectivités locales dans cet environnement complexe

 

2/ Les stratégies de développement territorial et les principaux leviers d’intervention des collectivités locales (3 heures)

  • Les facteurs d’attractivité des territoires
  • Analyse de plusieurs stratégies de développement territorial (en région nord pas de calais à partir des plans locaux de développement économique, en région Rhône Alpes avec les contrats de développement durable)
  • Gouvernance et mécanismes d’intervention (notamment outils d’aide à la création et d’accompagnement des entreprises)
  • L’appui au développement de l’économie de proximité (artisanat, commerce et services, économie sociale et solidaire, service à la personne, entrepreneuriat et appui à la création d’entreprise)

 

3/ Innovation, spécialisation, excellence et compétitivité des territoires (4 heures)

  • Présentation des pôles de compétitivité et d’excellence en région nord pas de calais (organisation, champs d’intervention, actions concrètes et plus values)
  • Mobilisation et actions des collectivités locales en matière d’innovation et de recherche
  • Des dynamiques d’acteurs au service de l’attractivité des territoires
  • Visite de site et étude de cas autour d’un site d’excellence en Nord Pas de Calais (Technopole Transalley sur le territoire du Valenciennois ou le Centre Européen des Textiles Innovants sur la métropole lilloise - sous réserve de validation)

Mots Clés : Gouvernance, Attractivité, Economie de Proximité, Innovation, dynamiques de réseaux

Evaluation :

Réalisation d’un dossier en groupe de 3 à 5 étudiants visant à analyser une initiative de développement territorial (diagnostic, identification des réseaux d’acteurs publics et privés mobilisés, analyse critique de la stratégie et des actions mises en œuvre)

Lectures conseillées :

  • Le guide des interventions économiques des collectivités locales (Broché) – Auteur Collectif
  • Politiques Locales /Les interventions économiques des collectivités locales (Relié) – Auteur M.Falzon
  • L’économie territoriale – C Courlet et B Pecqueur – PUG 2013
  • Mondialisation, villes et territoires : une économie d’archipel – P Veltz – PUF 1996 (édition de poche actualisée – avril 2015)
  • La République et ses territoires : la circulation invisible des richesses – L Davezies – La République des Idées – 2008 - Seuil

 

 

- Portail internet :

www.economie.gouv.fr/

www.datar.gouv.fr

www.legifrance.gouv.fr

www.cner-france.com

www.economie-territoriale.fr

 

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.3.1
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Diagnostic et projet de territoire
Volume horaire : 16
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 3
Responsable du cours : VAESKEN Philippe
Intervenants : VAESKEN Philippe et KUSTOZ Isabelle
Objectifs :

Isabelle KISTOZ

 

Faire comprendre les usages de la prospective dans le cadre du management public (en la distinguant notamment de la planification et de la prévision, en distinguant prospectif / prescriptif)

Contenu du cours :

AU-DELA DE LA PLANIFICATION À LA FRANÇAISE

EVOLUTIONS INDUITES PARLA PROSPECTIVE

DIFFÉRENTS TYPES DE PROSPECTIVE ET DE SCENARII

LA DIMENSION PARTICIPATIVE ET L’ANIMATION DE RESEAUX

UNE QUESTION DE FOCALE : PROSPECTIVE TERRITORIALE; ÉCHELLE NATIONALE ; ÉCHELLE EUROPENNE ET MONDIALE.

Lectures conseillées :

La prospective stratégique pour les entreprises et le territoire par Michel Godet et Philippe Durance

Collection : Management Sup, Dunod

Parution : août 2011

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
  • Etude de cas
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.2.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Pilotage stratégique des organisations territoriales
Volume horaire : 14
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 2
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Alain PÉRELSTEIN
Objectifs :

-  Connaitre les fondamentaux du contrôle de gestion : comment améliorer les performances de la collectivité, notamment par le management stratégique.
- Eclairer les outils conceptuels par une lecture pragmatique, de nombreux retours d’expérience  et une dimension sociologique.

 

Contenu du cours :

Bref rappel des fondamentaux du contrôle de gestion : situer le contrôle de gestion, ses outils, ses démarches, son rôle.
La gestion par activité et par les processus
Les tableaux de bord et le pilotage
Approfondissement sur le calcul de couts
Approfondissement sur le pilotage des partenaires extérieurs
Mettre la démarche de pilotage en perspective
Passer au management stratégique
Cas concret de gestion de projet : retour d’expérience et cas pratiques
Témoignages

Evaluation :

Dossier/exposé, basé préférentiellement sur un cas concret observé en collectivité. Cas pratiques.

Lectures conseillées :

- CROZIER M., Le phénomène bureaucratique. , Le Seuil, coll. Points Essais, 1990,
- H. BOUQUIN, C. Kuszla Le contrôle de gestion, PUF, 10ème Edition, 2013,
- P. GIBERT, Tableau de bord pour les organisations publiques, Dunod, Paris, 2009.
- J. DUPUIS, Pilotage de la gestion, Encyclopédie JurisClasseur e-fascicule, LexisNexis 2010,
- J. DUPUIS, Gestion des politiques publiques, Encyclopédie JurisClasseur e-fascicule, LexisNexis 2010,
-H. LONING, v. MALLERET, J. MERIC et Y. PESQUEUX, Le contrôle de gestion - Des outils de gestion aux pratiques organisationnelles, Dunod, coll. management sup,
- J. DUPUIS, Le contrôle de gestion dans les organisations publiques, Puf, 1991
- Alain PERELSTEIN : La gestion par activités : démarche, outils et utilisations – Editions de la lettre du cadre -2007

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.2.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Pilotage stratégique des organisations territoriales
Volume horaire : 12
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 2
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Alain PERELSTEIN
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.2.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Performance et qualité des collectivités européennes
Volume horaire : 8
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 1
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS et Christian-Pierre GHILLEBAERT
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.2.1
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Evaluation des politiques publiques
Volume horaire : 37
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 3
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS, Pierre ROGER et Christelle FAIRIER
Objectifs :

 Objectifs :

- Faire connaître les différentes formes d'évaluation de politiques et programmes publics

- Donner les points de repère des démarches d'évaluation de politique publique locale (pourquoi, quoi, comment)

Organisation :

- Cours didactique, ateliers réflexifs, exercices, illustrations et cas pratiques en séance

- Travaux personnels mis en commun

- Présentation de retours d’expériences par un ou deux professionnels

Contenu du cours :

Monsieur DUPUIS :

1/ Définitions et concepts

2/ Pourquoi évaluer ?

3/ Quoi évaluer ?

4/ Comment évaluer ?

5/ Comment améliorer l’efficience des politiques publiques 

6/ Les approches tournées citoyens / usagers au service de la qualité des services rendus

7/ L’intégration du développement durable dans les démarches d’évaluation des politiques publiques

Madame FAIRIER

  • L’évaluation des politiques publiques au département du Nord : une organisation qui révèle la stratégie départementale  ou la stratégie départementale qui définit l’organisation ?
    • La place des missions d’évaluation dans les organigrammes successifs
    • Les avantages et inconvénients de ces différentes organisations
    • Quid des articulations avec le contrôle de gestion, l’organisation,  l’audit
  • L’évaluation des politiques publiques au département du Nord :   de l’état de l’art à la vraie vie  à travers deux illustrations : l’évaluation du dispositif Nord Energie Solidarité et l’évaluation de l’expérimentation  des tablettes numériques dans les collèges
    • La méthodologie adoptée et adaptée : commande/résultats/ préconisations…
    • Les usages des travaux produits par les décideurs, les parties prenantes
    • Les limites et les perspectives

Monsieur ROGER :

L'évaluation des politiques publiques, par étymologie, vise à produire un jugement de valeur, si possible
partagé, d'une action publique ou d'un projet. Dans un contexte de raréfaction des deniers publics - quelle
que soit l'échelle -, d'exigence accrue des citoyens en matière d'efficacité des services proposés et des
résultats obtenus, l'évaluation est un outil, tout comme le contrôle de gestion, ou l'audit, au service des
décideurs publics.
Comparé aux autres, cet outil dispose de nombreux atouts déjà identifiés il y a 30 ans dans le rapport
Vireret "l'évaluation des politiques et des actions publiques" : garantie d'indépendance, de transparence
vis-à-vis des citoyens, de pluralisme des points de vue.
L'objectif de cette introduction de 4 heures à l'évaluation des politiques publiques est d'en maîtriser les
notions fondamentales , le vocabulaire des évaluateurs (efficacité, efficience, utilité, etc.), ainsi que les
finalités de cet exercice particulier. Ce module permettra aussi d'appréhender rapidement l'histoire de
cette discipline, d'envisager les différents types de démarches et surtout d'en comprendre les grands
enjeux par de nombreuses études de cas (en région et ailleurs).
De nombreux exemples et illustrations concrètes, issues des expériences de l'intervenant et de l'histoire de
la Région Hauts-de-France, particulièrement impliquée en matière d'évaluation des politiques publiques
depuis 20 ans, viendront enrichir les propos et en faciliter la compréhension.
Plusieurs documents seront remis au cours du module (exemple de cahier des charges et de réponses de
candidats anonymisés, charte des valeurs de la société française d'évaluation, supports du cours, etc.).
Durée : 4 heures
Déroulement :
• Introduction à l'évaluation (histoire, concepts, finalités) : 45 minutes
• Études de cas (CUD, Région Hauts-de-France, autres exemples) : 2 heures

Evaluation :

Remise note de synthèse (20  pages) et présentation orale (20 minutes) sous power point sur une politique publique selon grille de questionnement méthodologique proposée préalablement. Les aspects couvriront l’UE 9 (conception) et cette UE 7 (pilotage et évaluation).

50% rapport écrit et 50 % présentation orale en séance sous power point

 

Lectures conseillées :

  • Bibliographie :

    Bibliographie distribuée en séance à voir plus particulièrement :

  • J. DUPUIS, Contrôle, pilotage et évaluation de l’action publique locale, Editions Universitaires Européennes, 2011
  • J. DUPUIS, Gestion des politiques publiques, Encyclopédie Jurisclasseur e-fascicule, LexisNexis, 2013
  • J. DUPUIS, Evaluation des politiques publiques locales, Fascicule 1850, Jurisclasseur collectivités territoriales, Lexis Nexis, 2010
  • M. BASLE, J. DUPUIS, S. LEGUYADER, Evaluation, action publique territoriale et collectivités, Tomes 1 et 2, L’Harmattan, Collection Logiques Politiques, 2002
  • M. BASLE, Economie, conseil et gestion publique. Suivi et évaluation des politiques publiques et des programmes, Economica, 2008

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
  • TP
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.4.1
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Conception des politiques publiques
Volume horaire : 4
ECTS UE : 4
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS
Objectifs :

Objectifs :

Appréhender les démarches d'élaboration et les problématiques de conception des politiques publiques locales et territoriales

 

Organisation :

Cours didactique et illustrations

Apport méthodologique à des fins d'élaboration et formalisation d'une politique publique locale

Cas pratique

Contenu du cours :

Séquence 1 - Le passage de la dimension politique à la dimension stratégique du projet

Séquence 2 -  La démarche stratégique, support de l’élaboration du projet

Séquence 3 – Le redimensionnement au service de la conception des politiques publiques

Commentaires :

Les éléments présentés dans ce cours constituent l’introduction conceptuelle et méthodologique aux déclinaisons sectorielles qui sont susceptibles d’êtres présentées dans d’autres cours du master.

 - UE 9- Conception et mise en œuvre de politiques de développement durable

 - UE 9- Conception et mise en œuvre de politiques de développement des solidarités

        - UE 9- Conception et mise en œuvre des politiques d’accès aux savoirs (éducation, culture et sport)

        - UE 8- Réseaux et partenariats public-privé (développement économique)

Evaluation :

Dossier de politique publique avec 2 questions se rapportant à l’approche « conception » (les autres questions se rapportant à l’évaluation des politiques publiques UE 7)

à Mise en commun en une seule fois à l’occasion de l’UE 7.3

50% rapport écrit et 50 % présentation orale en séance sous power point

Lectures conseillées :

Bibliographie distribuée en séance à voir plus particulièrement :

  • J. CARLES, Management stratégique et renouveau du projet politique - Editions Territorial - Collection Essai - 1998
  • G. MASSADIER, Politiques et action publiques, Armand Colin, 2003
  • G. PINSON, Gouverner la ville par projet, Presses de Sciences Po, 2009
  • J. DUPUIS, Politiques publiques locales, Fascicule 1800, Jurisclasseur Collectivités Territoriales, Lexis Nexis, 2010, 2eme édition mise à jour 2014

 

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
  • Etude de cas
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.4.4
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Politiques de développement d'accès aux savoirs (culture et éducation))
Volume horaire : 17
ECTS UE : 4
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Samuel Thyrion et Fanny HAVERLAND (éducation), Marianne CSIZMADIA (Culture) et Kevin JORIATTI (Sport) (culture)
Objectifs :

Education :

  • apporter aux étudiants quelques repères sur l’évolution des politiques éducatives locales, d’en aborder les principaux enjeux et d’en donner quelques illustrations concrètes : les dispositifs phare…
  • Approcher la question de l’élaboration ou de l’évaluation d’une politique éducative locale :
  • échanger/débattre de ces expériences avec les étudiants

Culture :

  • Sensibiliser les étudiants aux politiques culturelles et aux leviers d’actions des différentes structures culturelles des collectivités territoriales en France
  • Comprendre les évolutions de ces politiques publiques en lien avec les évolutions qu’ont connues les collectivités territoriales : ce qui a créé ce que l’on appelle « l’exception française »
  • Présenter le cadre légal dans lequel s’inscrivent les politiques culturelles
  • Montrer les différents domaines d’application des politiques culturelles : un domaine qui a un impact transversal pour les collectivités (par exemple, sur les enjeux d’urbanisme, sociaux, d’attractivité, tourisme, économiques…)
  • Présenter les grands défis et potentiels des politiques culturelles actuelles

Contenu du cours :

EDUCATION

L’intervention se déroulera en 3 temps, chacun ponctué de questions/réponses :

  • 1. De l’éducation aux politiques éducatives locales, quelques repères (évolutions sociologiques, historiques, politiques et administratives)
  • 2. 1980’s/2014 : L’évolution des dispositifs éducatifs de territoire
    • Rappel et présentation chronologique des dispositifs éducatifs : de droit commun/spécifiques
    • Définition d’un PEL
    • Les modes d’organisation et de pilotage d’un PEL
    • La loi Peillon et les Projet Educatifs de Territoire (PEDT)
  • 3. Illustrations et partage d’expérience de missions de conseil et d’évaluation de politiques éducatives locales (PEG de Lille, PEL de Rennes)

CULTURE :

séance d’introduction

  • Rencontre avec les étudiants, présentation du déroulé des 4 modules et du mode d’évaluation (15 min)
  • Brise-glace : petit jeu participatif pour permettre aux étudiants de se positionner par rapport aux politiques culturelles dans leur domaine de prédilection et montrer la transversalité des enjeux des politiques culturelles (30 min)
  • Politiques culturelles : une première définition (15 min)
  • Introduction à l’histoire des politiques culturelles en France : de la Révolution française à Malraux (1h)

 

séance d’approfondissement

  • Evolution contemporaine des politiques culturelles : de Malraux à aujourd’hui – « l’exception française » (45min)
  • Le cadre juridique : compétences, collectivités, équipements, acteurs et statuts : des réalités très différentes sur le terrain. (1h15)
    • Les acteurs
    • Musées (rappel de la séance du 14 février)
    • Patrimoine (rappel de la séance du 14 février)
    • Lecture publique (approfondi lors de la séance du 7 mars)
    • L’action culturelle locale
    • Culturel évènementiel
    • Les différences entre les territoires ruraux et les territoires fortement urbanisés

 

séance d’élargissement

  • Rappel des acquis des semaines précédentes (15min)
  • Enjeux et/ou polémiques actuels (1h)
    • Le numérique (approfondi lors de la séance du 7 mars)
    • Le mécénat
    • La gratuité
    • La notion de biens communs culturels
  • Etude de cas pratique, travail en 2 groupes (15 min) :
    • création d’un équipement culturel fictionnel, quelle forme juridique ?
    • marchés publiques et culture : exemple type
  • Restitutions et échange sur les problématiques découvertes par chaque groupe (30 min)

 

présentation d’un retour sur expérience

  • Les enjeux de la lecture publique à l’heure du numérique : Le réseau des bibliothèques de la Communauté Urbaine de Dunkerque, « les Balises », labélisé BNR (Bibliothèques Numériques de Référence) par le Ministère de la Culture (1h30)
    • Enjeux
    • Attentes
    • Gouvernance
    • Evaluation
  • Questions et échanges (notamment sur les dossiers), approfondissement en fonction des besoins des étudiants (30 min)

Lectures conseillées :

Cette bibliographie est vaste à dessein. Outre des ouvrages généralistes, elle présente aussi une sélection de documents permettant un approfondissement sur des enjeux plus spécifiques et ciblés.

 

  • Politiques et pratiques de la culture ; Philippe Poirrier

Documentation française, 2010

 

Contributions dressant un panorama des acteurs, domaines et enjeux des politiques culturelles en France, accompagnées de focus thématiques, notamment sur les échanges extérieurs, les enjeux des intercommunalités, l'audiovisuel public ou la révolution numérique.

 

  • Re-penser les politiques culturelles

Unesco

 

Présente la mise en oeuvre de quatre objectifs : soutien aux systèmes de gouvernance durable de la culture, échange équilibré de biens et de services culturels, inclusion de la culture dans les cadres de développement durable, promotion des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Avec des indicateurs pour mesurer les progrès et une analyse des domaines émergents en la matière.

 

  • Les politiques publiques de la culture en France ; Pierre Moulinier

Presses universitaires de France, impr. 2013

 

Au cours des dernières décennies, les politiques culturelles en France ont connu une montée en puissance financière et institutionnelle. Cet ouvrage décrit les politiques publiques de la culture, leurs objectifs et leurs finalités, les moyens et les ressources budgétaires, législatifs, humains ou institutionnels, et tente une analyse des résultats et des effets de ces politiques.

 

  • Ingénierie culturelle (L') : pour une évaluation des politiques culturelles ; Claude Mollard

PUF, 2012

 

  • L'exception culturelle ; Serge Regourd

Presses universitaires de France, 2002

 

  • La culture : à quel prix ? Sylvie Pflieger

Ellipses, impr. 2011

 

Réflexion sur les enjeux économiques de la culture en France au début du XXIe siècle.

 

  • La politique culturelle en France : genèse d'une catégorie d'intervention publique ; Vincent Dubois

Belin, 2012

 

L'identification de la culture comme domaine légitime de l'action de l'Etat en France s'affirme à partir de la Ve République. Elle marque une rupture dont l'ouvrage analyse les conditions et les effets. Cette étude apporte une contribution à l'analyse socio-historique de la formation d'une fonction et institution d'Etat et à celle d'un champ culturel transformé par l'intervention de l'Etat.

 

  • Culture et territoires : qualifications culturelles et inscriptions territoriales ; Noël Barbe

Canopé-CRDP de l'académie de Besançon, 2006

 

Ces contributions sont autant d'éclairages et de réflexions sur les articulations nouvelles existant entre qualifications culturelles de lieux et inscriptions territoriales de la culture.

 

  • L'essentiel du droit de la culture ; Sophie Monnier

Gualino-Lextenso éd., DL 2009

 

Ce manuel rassemble les connaissances fondamentales qui gouvernent les différents secteurs de la culture : les acteurs, les modes de gestion du service public culturel, les objectifs de la politique culturelle, le régime financier et fiscal de la culture, l'articulation entre le droit français de la culture, le droit communautaire et le droit international.

 

  • La médiation à l'heure du numérique ; Jean-Philippe Accart ; Christophe Deschamps

Electre-Ed. du Cercle de la Librairie, 2016

 

Les missions des bibliothèques et centres de documentation évoluent en fonction de nouveaux outils technologiques et de leurs usages sociaux. La création continue de nouveaux outils de recherche et d'échange exige des bibliothécaires de nouvelles compétences et un nouveau type de médiation numérique permettant de faire le lien entre des outils, des dispositifs techniques et les publics.

 

  • Révolution numérique, révolution culturelle ? Rémy Rieffel

Gallimard, 2014

A partir du domaine de la culture (cinéma, photographie, livre, musique, arts, presse, radio, télévision, etc.), l'auteur dresse un bilan de ce qu'il est convenu d'appeler la révolution numérique, sorte de troisième révolution industrielle, et mesure son impact sur les relations humaines, l'accès au savoir, le rapport à l'information dans le domaine de la culture.

 

  • Culture(s), forces et défis du 21e siècle ; François Adibi ; Christophe Galent

Altaïr éditionsle Publieur, 2012

 

Recueil de contributions couvrant l'essentiel du champ des politiques culturelles publiques en France. Elles mettent en évidence les questions qui dans les années à venir seront décisives pour la réussite d'une politique culturelle à la hauteur des ambitions et du rayonnement de la France.

 

  • L'inclusion sociale : les enjeux de la culture et de l'éducation ; Anne Barrère ; François Mairesse

L'Harmattan, 2015

 

Synthèse sur la notion d'inclusion sociale qui analyse ses origines, son fonctionnement actuel, ses perspectives d'avenir et ses limites. Elle s'appuie sur l'étude des programmes mis en place en France et au Québec dans la sphère de l'éducation et de la culture afin de lutter contre l'exclusion et les inégalités.

 

  • Les mises en scène du patrimoine : savoir, fiction et médiation ; Emilie Flon

Hermès science publications, 2012

 

Analyse communicationnelle de dispositifs médiatiques concrets, conçus pour l'exposition du patrimoine et analyse des postures d'interprétation occupées par les acteurs de ces situations de communication du patrimoine. Tente de déterminer la part de fiction et d'authenticité dans la présentation du patrimoine par le musée, ce dernier étant envisagé comme média.

 

  • Le musée réinventé : Culture, patrimoine, médiation ; Paul Rasse

CNRS, 2017

 

Alors que nous sommes plongés dans un brassage inédit des civilisations et que nous baignons dans un plasma culturel planétaire, définir la culture légitime représente un enjeu primordial. Dans ce contexte les musées occupent une place déterminante. En deux siècles, ils sont devenus un acteur majeur de la culture et de la connaissance, une "matrice" de sélection et d'interprétation du patrimoine que les sociétés transmettront aux générations futures. Pour comprendre ce phénomène, Paul Rasse revient sur les conceptions historiques de la culture et sur leur évolution, jusqu'au melting pot de la mondialisation. Il se focalise ensuite sur les musées, montre quelles étaient leurs fonctions dans le domaine de l'art, de la science et de la technique et comment, alors qu'ils paraissaient condamnés par la modernité, ils ont su se réinventer en a "média", jusqu'à devenir l'une des institutions culturelles les plus brillantes du moment. Décryptant les dynamiques de médiation, en particulier l'attention aux publics qui gagne progressivement tous les domaines de la création, l'auteur nous fait sentir de manière concrète comment les musées contribuent à la culture de notre société postmoderne.

 

  • Musées d'art et développement territorial ; Guy Baudelle ; Gerhard Krauss ; Jean-François Polo

Presses universitaires de Rennes, 2015

 

Inspirés par l'expérience du Musée Guggenheim à Bilbao, de nombreux projets similaires ont vu le jour dans des villes en peine de développement. Les contributions analysent les expériences de régénération urbaine par l'art menées dans plusieurs villes européennes (Istanbul, Metz, Essen, Liverpool, etc.). Elles définissent les facteurs de réussite, ainsi que les raisons de certains échecs.

 

  • Les arts de la ville dans le projet urbain : débat public et médiation ; Pascal Sanson

Presses universitaires François-Rabelais, 2011

 

L'espace urbain est le lieu d'utopies ou d'expérimentations qui traduisent des recherches prospectives quant à l'habiter, de la demeure individuelle ou collective aux édifices publics, religieux ou profanes.

 

  • Projets culturels et participation citoyenne : le rôle de l'animation et de la médiation en question ; Françoise Liot ; Sophie Dargelos

L'Harmattan, 2010

 

Communications sur les notions de démocratisation, de démocratie ou de diversité culturelles sur lesquelles se fondent les idéaux de l'action culturelle. La place des professionnels (animateurs et médiateurs) et les pratiques concernant la participation des habitants, des populations ou des personnes sont aussi abordées.

 

  • Et si on partageait la culture ? : essai sur la médiation culturelle et le potentiel du spectateur ; Serge Saada

Ed. de l'attribut, 2011

 

A partir de deux expériences fondatrices et complémentaires, cet essai défend l'idée d'un spectateur possible, imprévu, à qui on laisserait le temps de se construire en franchissant des territoires inconnus.

 

  • Cultures de l'imaginaire, festivals et collectivités territoriales : une ressource inexploitée au service du développement local ; François Vanhille ; David Peyron

L'Harmattan, 2014

 

Une enquête et des entretiens menés auprès des amateurs de jeux de société, comme le gamer, le figuriniste, et des amateurs de loisirs en costume, permettent de montrer l'apport de ces bénévoles au développement culturel d'une collectivité territoriale. Et inversement comment les collectivités peuvent être à l'origine du développement de cultures de l'imaginaire.

 

  • Culture et développement durable : il est temps d'organiser la palabre... ; Jean-Michel Lucas

IRMA, 2012

 

Essai sur la culture comme élément constitutif du développement durable. Démontre le poids économique de la culture avec l'économie créative et les revenus des industries culturelles mais aussi son rôle dans le développement humain et dans l'éthique de la dignité, et plaide pour une prise en compte de ces deux facettes dans la mise en oeuvre de l'Agenda 21 de la culture.

 

  • La dimension culturelle du développement : dynamiques de valorisation et de dévalorisation des territoires urbains ; Abdoul Hameth Ba ; Jean-Louis Zentelin ; Marie-Hélène Bacqué

L'Harmattan, 2010

 

Les textes présentés sont le reflet d'un grand nombre de recherches sur les dynamiques de valorisation et de dévalorisation des territoires urbains. Les villes se créent, se renouvellent, se dégradent ou se valorisent. Des exemples sont étudiés dans différents pays (Algérie, Brésil, France, Portugal, Mexique, Niger, Sénégal) notamment sur la place de la culture dans le développement des villes.

 

  • L'économie culturelle et ses territoires ; Frédéric Leriche ; Sylvie Daviet ; Mariette Sibertin-Blanc ; Jean-Marc Zuliani

Presses universitaires du Mirail-Toulouse, 2008

 

Une approche géographique de l'économie culturelle. Les formes d'organisation territoriale des industries culturelles sont étudiées à partir des firmes et des dynamiques de cluster puis le rôle des artistes et les spécificités du marché du travail mis en lumière. Des analyses sur le patrimoine et les politiques culturelles éclairent leur lien avec les dynamiques territoriales.

 

  • Creative economy, creative industries : des notions à traduire ; Philippe Bouquillion

Presses universitaires de Vincennes, DL 2012

Pré-requis


 

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.4.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Politique de développement des solidarités
Volume horaire : 9
ECTS UE : 4
ECTS Matière : 1
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Patrick BANNEUX et Roland GIRAUD
Contenu du cours :

Des solidarités de droit à faire évoluer et des solidarités d’engagement à reconnaître et développer. Le  développement et l’investissement social ?

Les politiques de solidarités : quelques constats et perspectives

Le menu de la journée pourra s’adapter aux besoins, aux envies des stagiaires et  est accompagné  de documents accessibles par lien (cliquez ici).

Quelques réflexions :

1 - Le financement des politiques départementales de solidarités

2 - Les politiques sociétales

3 - Le développement social incarne une nouvelle réponse publique adaptée aux défis sociaux de notre temps

4 - Les solidarités, la loi Matpam, le loi NOTRe du point de vue de l'Andass : les conséqences du jeu de mécano

5 - Aller vers les organisations sociales plus sobres

6 - Comment manager les solidarités dans la complexité et le changement permanent dans les environnements instables ?

Evaluation :

Fiche de lecture ou note de synthèse.

Lectures conseillées :

1.      L’année de l’action sociale 2015 et 2016 : références de l’article de Roland Giraud (cf.2015-2016)

2.      Intervention au colloque d’Angers (Cnfpt/Andass) sur les 30 ans de la décentralisation de l’action sociale

3.      Les contributions de l’Andass

-       Le financement des AIS (2013)

-       Culture social (2014)

-       Loi notre (2014)

-       Réforme des minimas sociaux (2016)

4.      Travail social et développement social

-       Le rapport des élèves de l’Inet : du travailleur social au travail social

-       Le rapport Dagbert : développement social et travail social collectif

-       Plan national d’action en faveur du travail social et du développement social

5.      Budgets et indicateurs

-       Les indicateurs sociaux départementaux

-       Le reste à charge par habitant

Le site de l’odas et le lien avec la lettre de l’odas sur les finances départementales 2014,  DÉPENSES DÉPARTEMENTALES D’ACTION SOCIALE EN 2016 : DES RÉSULTATS EN TROMPE L’OEIL » - MAI 2017

-       Le site de l’ANDASS :

http://communautes.idealconnaissances.com/andass/public/edito/l-andass-et-la-reforme-territoriale-988

Pour accéder aux observations de l’andass sur la réforme territoriale

-       http://transfert.idealconnaissances.com/1k44du0d5rkl

6.      Le rapport de la cour des comptes sur les finances locales (octobre 2017)

-       https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2017-10/20171011-rapport-finances-publiques-locales.pdf

7.      Quelques sites à consulter :

 

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
  • Etude de cas
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.4.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Politiques de développement durable
Volume horaire : 8
ECTS UE : 4
ECTS Matière : 1
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Patrick BANNEUX et Claire de la Forest Divonne
Objectifs :

Utiliser et maîtriser le vocabulaire du développement durable.

Lire la complexité du champ, des enjeux pour les différents acteurs.

Se forger des outils de compréhension, d'analyse, d'action, des distanciations, de réflexion critique.

Contenu du cours :

I - Qu'est-ce-que le développement durable ?

II - Le rôle des collectivités dans le management durable.

III - Cadres normatifs et techniques de diffusion.

IV - L'influence de la RSE sur la gouvernance des entreprises : le capitalisme est-il durable ?

V - Transition énergétique et troisième révolution industrielle.

Conclusion

Evaluation :

Contrôle Terminal

Lectures conseillées :

J. THEYS, le développement durable, la seconde étape, éditions de l'Aube, 2009

DD Les termes du débat, sous la direction de JP MARÉCHAL, Editions Presses Univers de Rennes

J. LORACH, Quid du territoire durable, l'Agenda 21 territorial, Village mondial

L'Après développement durable, sous la direction de A. DA LANGE, Ellipses

Politiques environnementales et compétitivités, rapport du Conseil d'Analyse économique, Documentation Française, 2004

Achats et DD, Comité 21, Ed. Afnor JM PELT, C'est vert et ça marche, Fayard 2007.

Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.1.3
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Marketing territorial
Volume horaire : 12
ECTS UE : 5
ECTS Matière : 3
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Pierre BILLOIR et Aude GÉRARD
Objectifs :

  • Objectifs :

  • Appréhender les enjeux de l'attractivité territoriale,
  • Appréhender les fondamentaux du marketing et leur transposition à la démarche territoriale,
  • Décliner la méthode proposée sur des cas thématiques locaux.
  • Organisation :

    4 cours de 3 heures avec apports didactiques et méthodologiques, analyse d’étude de cas de marketing territorial sur des thèmes opérationnels (prospection d’entreprises, de populations spécifiques avec des dynamiques  touristiques ou de peuplement)

Contenu du cours :

Résumé du cours :  

Il s’agira ici de rendre concret et opérationnel les méthodologies de marketing territorial et d’appréhender les initiatives des collectivités territoriales en matière d’attractivité du territoire. Différentes échelles de coopération seront évoquées au travers notamment de plusieurs études de cas (territoire rural, urbain, métropole,…).

 

Thèmes abordés en cours :

 

1/ Objectifs, Définitions, Champs d’actions et enjeux du marketing territorial (Pierre BILLOIR – 3 heures)

  • Les fondamentaux du marketing et leur transposition à la démarche territoriale
  • La méthodologie de structuration d’une démarche du marketing territoriale.
  • Etudes de cas : « Only Lyon » et sa démarche d’accueil de sièges sociaux étrangers, Invest in Reims
  • Présentation et mise en place du travail de groupes en vue de l’évaluation

 

2/ Les principaux leviers d’intervention des collectivités locales en matière d’attractivité territoriale (Pierre BILLOIR - 3 heures)

 

  • Analyse de plusieurs stratégies territoriales de marketing territorial en région nord pas de calais. (Région, Communautés d’agglomération, Métropole Européenne,...)
  • Action en matière d’aménagement et d’appui aux filières et aux secteurs émergents
  • Cas pratique : complémentarité des interventions des plusieurs collectivités territoriales (Nord France Invest et actions sur le valenciennois)
  • Travaux de groupe sur plusieurs cas territoriaux et préparation du temps d’évaluation

 

3/ Le Marketing Territorial et le développement à l’international (Aude Gérard – 3 heures) – Cours dans les locaux de l’Espace International (Lille)

  • La promotion et le développement à l’international : contexte, enjeux, intervention des collectivités territoriales
  • Présentation de l’outil « Project Center » (outil régional de promotion à l’international) et identification du réseau des acteurs de la promotion à l’international en Région Hauts de France
  •  Présentation de plusieurs initiatives et démarches de promotion à l’international (stratégies, objectifs, outils, publics cibles,…)

 

4/ Application de la méthodologie à plusieurs cas territoriaux (3 heures – Pierre BILLOIR)

  • Le choix des publics cibles et l’élaboration de destinations territoriales (notamment étude de cas « L’Auvergne, ça change une vie » - démarche de communication et d’accueil de populations nouvelles)
  • Evaluation : présentation par groupe des réflexions et des propositions de structuration d’une démarche de marketing territorial à partir de l’analyse d’une démarche portée par un territoire.

Mots Clés : Attractivité, marketing et politique d’image, publics cibles & destinations, campagne de communication territoriale

Evaluation :

En lien avec l’évaluation du cours Réseaux et Partenariats Publics-Privées (RPPP), il s’agira ici d’analyser et de formuler des propositions de structuration et/ou d’évolutions d’une démarche de marketing territoriale. Les étudiants présenteront les travaux lors du dernier cours et pourront s’appuyer sur le territoire retenu pour l’évaluation du cours (RPPP).

Lectures conseillées :

  • «Réussir son marketing territorial ». Vincent GOLLAIN. Édition du CEDEIF 2009.Téléchargeable gratuitement. www.cdeif.org
  • Le Marketing territorial. Principes et méthodes. Fabrice HATEM. 292P; Éditions EMS 11 2007.ISBN. 
  • Mercator Théories et nouvelles pratiques du marketing. Lendrevie - Levy – Lindon 292p; Editions DUNOD.

 

Portail internet :

 

http://www.marketing-territorial.org/page-233793.html

http://www.nordfranceinvest.fr

http://www.onlylyon.org/accueil-42-1.html

Public
  • FI
  • FC

Organisation
  • Cours Magistral
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.2.1
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Diagnostic et projet de territoire
Volume horaire : 20
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 3
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Philippe VAESKEN et Isabelle Kustosz
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.2.2
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Coopération intercollectivités et gouvernance territoriale
Volume horaire : 10
ECTS UE : 6
ECTS Matière : 1
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS
Public
  • FI
  • FC

Organisation
Semestre : S4
ID de l'unité d'enseignement : M2MT - UE 4.5
Niveau :
  • M2

Nom de la matière : Stage (Recherche de stage et méthodologie guidance mémoire)
Volume horaire : 24
ECTS UE : 9
ECTS Matière : 9
Responsable du cours : Jérôme DUPUIS
Intervenants : Jérôme DUPUIS
Public
  • FI
  • FC

Organisation

Conditions d'admissions

En formation initiale :

  • Etre titulaire d’un Bac +4, ou d’une première année de Master
  • Sélection sur examen du dossier et entretien


En formation continue :

  • Etre titulaire d’un Bac +4,
  • les candidats non titulaires d’un Bac +4 doivent justifier d’une évolution de carrière et d’une solide expérience professionnelle.
    Ils ont à constituer un dossier de Validation d’Acquis Professionnels ou de Validation d’Acquis de l’Expérience.

Renseignements et conseils VAP / VAE :
Virginie Stride, Conseiller en Formation Continue, IAE Lille. 
Tél : 03.20.12.34.39 - Mail : vstride@iaelille.fr

En apprentissage :

  • Etre titulaire d’un Bac +4 et avoir moins de 30 ans à la signature du contrat d'apprentissage,
  • Il peut s'agir de Master 1 en sciences de gestion, en sciences économiques, en sciences humaines et sociales, en droit, en sciences politiques ou tout autre diplôme dont les critères sont compatibles avec les caractéristiques du parcours.

Renseignements  :
Marion ROUY, IAE Lille. 
Tél : 03.20.12.24.77 - Mail : marion.rouy@univ-lille.fr

Calendrier

Date limite de retour des dossiers à l'IAE LILLE : 8 juin 2018
Date de début d'examen des candidature : 12 juin 2018
Dates des entretiens : 25 et 26 juin 2018
Date de publication des résultats d'admission : 5 juillet 2018
Début des cours : 7 septembre 2018

 

Pièces à joindre au dossier de candidature

  1. Lettre de motivation manuscrite
  2. CV personnalisé (traitement de texte uniquement)
  3. Copie de l’attestation de réussite du diplôme de M1 ou de maîtrise 
  4. Copie du diplôme traduit pour les étudiants étrangers. 
  5. Copie des relevés de notes des études supérieures (de bac +1 à bac +4) 
  6. Copie recto-verso de votre carte d’identité, certifiée sur l’honneur conforme à l’original
  7. 2 photos d'identité couleur
  8. Une enveloppe timbrée portant votre adresse

Les pièces 3 et 5 sont à transmettre par courrier dès l'obtention.

Renseignements

Responsable
Jérôme DUPUIS
Secrétariat de la formation
Mme Isabelle COLLET
Contact
isabelle.collet@iae.univ-lille1.fr
00 33 (0)3 20 12 24 74

Campus France

Candidat à une formation de l'IAE Lille, nous vous remercions de vérifier si vous relevez du dispositif Campus France ou de la Validation d'Etudes grâce à cet outil de guidance : http://webgestion4.univ-lille1.fr/demarche

Ce lien vous renseignera sur les démarches complémentaires que vous devez entreprendre pour pouvoir vous inscrire à nos formations.
Attention aux dates limites à respecter pour entreprendre vos démarches. Passés les délais, votre inscription pourrait être remise en cause.