Un élève-chien guide à l’IAE Lille

Posté le 2017-02-02
par
Catégorie :
contact:

Bonjour Cristina, dis-nous, que fait ton fidèle compagnon à l’IAE Lille ?

Moon est là pour apprendre à bien se comporter auprès de son maitre, comme si j’étais une étudiante non-voyante, dans tout type de situation, dont l’université. Elle apprend à rester calme et à se familiariser avec l’environnement, pour qu’elle puisse après accompagner un non-voyant.

 

Comment tes camarades et tes professeurs ont-ils réagit en découvrant Moon ?

D’abord j’en ai parlé avec mon professeur principal, qui était carrément partant. Ensuite, quand j’ai parlé du projet à mes camarades, ils ont tous sauté de joie. Tout le monde était excité à l’idée d’avoir un bébé chien en cours !

Pour l’instant, je n’ai vu qu’un seul professeur. Je lui ai expliqué tout de suite que ça faisait déjà un mois que Moon était avec moi en stage et qu’il se comportait très bien au bureau. C’est une personne ouverte et elle a tout de suite accepté.

 

Ton quotidien à l’IAE Lille a-t-il été chamboulé ?

Ca ne change pas énormément. Je vois quand elle va faire ses besoins, donc je sais qu’il faut que je la sorte et j’ai un kit de nettoyage dans mon sac au cas où il y aurait un accident.

 

Des conseils pour nos enseignants, personnels et étudiants ?

Dans un premier temps, il faut que personne n’aille vers Moon. Elle doit apprendre à ignorer les autres, parce que, quand elle va être guide, elle ne pourra pas se permettre d’aller réclamer des caresses aux gens qui passent à côté d’elle.

Dans un second temps, si jamais il arrive un petit accident, comme une flaque de pipi, soyez indulgents. Je suis prête à nettoyer, il n’y a pas de problème !

Enfin, que les professeurs soient patients. Il est possible qu’elle s’agite en cours car elle a envie de jouer. Je sais que ça peut perturber le cours, mais c’est pour la bonne cause !

 

Qu’est-ce qui t’as incité à te lancer dans cette aventure ?

D’abord, j’adore les animaux. Ensuite, il y a l’idée de bénévolat et d’apporter quelque chose aux autres. Enfin, en tant que famille d’accueil, l’association paye tout : l’équipement, la nourriture, les frais vétérinaires, etc. C’est un bonus pour moi en tant qu’étudiante.

 

Peux-tu nous en dire un peu plus sur Chiens-Guide d’aveugle, centre Paul Corteville ?

L’association sélectionne des familles d’accueil, comme moi, dans lesquelles les chiots sont placés en formation pendant 10 mois. Au bout des 10 mois, le chien part au centre où il reste 6 mois et rentre en famille d’accueil le week-end. Pendant ce temps, il apprend autour de 50 ordres différents : le passage piéton, éviter un obstacle, etc. Au bout d’un an et demi, le chien est remis gratuitement à un non-voyant.

 

Enfin, une dernière question, comment se déroule ton année en LP BBA ?

J’ai eu 2 mois de cours, 2 mois de stage, là je suis revenue en cours pour 2 mois et je repars 4 mois en stage. Mon 1er stage était à la Ligue Protectrice des Animaux, donc ils ont accepté avec plaisir la présence du chien au bureau. Donc pour moi ça se passe très bien ! J’adore parler en anglais tous les jours puisque c’est la langue principale dans notre classe. Ca donne l’impression de voyager alors qu’on est toujours à Lille !

 

Merci pour ton témoignage Cristina !